Le pass vaccinal pour un bout de temps …

Article du comité régional olympique et sportif en date du 21/01/2022 

Après de nombreux débats, le Parlement a approuvé, le 16 janvier, l’instauration du pass vaccinal. Ces dispositions s’appliquent, à compter du 24 janvier, à l’ensemble du champ du sport français et donc francilien.

La chose est claire : que l’on soit pratiquant, encadrant salarié ou pas, dirigeant, bénévole ou simple spectateur, impossible désormais, si l’on a plus de seize ans, d’entrer sans présenter son pass vaccinal dans un Établissement recevant du public (ERP). Or, les gymnases et autres enceintes dédiées aux activités physiques et sportives sont, bien sûr, des ERP. Autrement dit, pour y pénétrer à l’intérieur, il conviendra de justifier d’un schéma vaccinal complet au regard de la réglementation qui s’applique à chacun (âge, date de la deuxième dose etc.). Dans certains cas, un certificat de rétablissement à la suite d’une contamination pourra être présenté. Quant aux mineurs de 12 à 15 ans, ils pourront exciper un pass sanitaire, c’est-à-dire un test négatif.

A noter que le pass vaccinal sera accessible et activé pour les personnes actuellement non vaccinées si elles reçoivent leur première dose d’ici le 15 février et à deux conditions : effectuer la deuxième dose dans le mois suivant et présenter un test négatif de moins de 24 heures.

En résumé, le pass vaccinal est à présent obligatoire pour tous les licenciés de plus de seize ans, tandis que le pass sanitaire l’est pour tous ceux de douze à quinze ans.

Ce contenu a été publié dans Aquagym/Aquapalm, Natation Adultes, Natation Enfants, Plongée. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.